Accueil » Qu’est-ce que l’Ethereum ?
Ethereum

Qu’est-ce que l’Ethereum ?

Ethereum

Qu’est-ce que l’Ethereum ?

Dès lors que le Bitcoin a commencé à avoir le vent en poupe il y a quelques années, une myriade d’autres monnaies cybernétiques ont fait surface, s’efforçant de se faire une place dans ce secteur très prometteur, estimé aujourd’hui à des milliards de dollars. Parmi ces plusieurs crypto-monnaies émergeant figurent l’Ether (Ethereum). Cette dernière a graduellement renforcé sa notoriété et est devenu le deuxième Blockchain le plus influant au monde. Mais qu’est-ce que l’Ethereum ? Quelles sont ses différentes caractéristiques ? Découvrez dans les lignes qui suivent un petit tour d’horizon sur ce protocole d’échanges décentralisés.

Quelle est la définition de l’Ethereum ?

L’Ethereum est une sorte de système de décentralisation d’applications déployé en août 2015. En d’autres termes, celui-ci est un réseau qui fait fonctionner plusieurs applications. Il est composé de plusieurs terminaux informatiques qui s’interagissent en tout temps. Ces ordinateurs partagent un data base plus connue sous le nom de « blockchain ». Ce dernier peut être comparé à une sorte d’immense registre dans laquelle sont remplis ligne par ligne des adhérents au réseau.

Aujourd’hui, ce grand réseau est considéré comme la blockchain la plus performante derrière le Bitcoin, un système de paiement pair-à-pair conçu par Satoshi Nakamoto. Ethereum est une application qui étaye une cryptomonnaie connue sous le nom Ether.

Qu’est-ce que l’Ether ?

L’Ether est une monnaie virtuelle ou cybermonnaie, née de la technologie blockchain Ethereum. S’apparentant généralement au bitcoin, elle est très prisée par des grands noms de l’informatique tels que Microsoft, JP Morgan ou encore Intel.

Cette monnaie virtuelle présente un objectif bien précis : celui de payer l’exécution des smart contracts, dont la réalisation nécessite des ressources importantes. Ainsi, l’Ether permet d’acquérir du « gas » (un carburant) pour faire mettre en œuvre ces contrats. Si vous n’êtes pas en possession de gas, le contrat ne tournera donc plus.

Même si l’Ether est loin d’atteindre les 1200 $ du Bitcoin, elle s’est largement accrue ces derniers temps. Depuis son entrée sur la plateforme eToro le 8 janvier 2017, celle-ci a noté des gains impressionnants. Le cours de l’Ether s’est boosté incroyablement. En effet, 1 ETH équivaut à débourser 60 euros aujourd’hui contre seulement une dizaine d’euros il y a quelques mois. Le cours de ce cryptomonnaie dépend de l’offre et de la demande, ce qui veut dire qu’elle est malheureusement assez instable.

Vous avez la possibilité d’acheter des Ether sur Coinbase. Néanmoins, sache qu’il vous faut prendre le temps d’analyser le cours du marché si vous voulez y investir. De même, parlez-y à vos parents si vous êtes mineur.

Vitalik Buterin, l’initiateur d’Ethereum

Etheureum est fondé par Vitalik Buterin, un jeune russo-canadien né le 31 janvier 1994. Tout juste âgé de 17, ce programmeur passionné par Bitcoin finalise la première version de la technologie blockchain en juillet 2014. Le projet qui a couté près de 19 millions de dollars est depuis devenu un succès planétaire et les partenaires de la marque se multiplient de plus en plus. Parmi eux figurent bien évidemment Microsoft, mais aussi consortium R3 CEV.

Vitalik Buterin, ce médaillé aux olympiades internationales d’informatique est nommé en 2016 par le magazine Fortune parmi les 40 personnes de moins de 40 ans les plus influentes du monde.

Quelles sont les différences entre l’Ethereum et bitcoin ?

Bitcoin est une devise informatique tout comme Ethereum. Toutefois, leur différence réside dans leurs champs d’applications. En effet, les services blockchain Ethereum s’étendent un peu plus que celles proposées par son homologue. Ce dernier a été conçu spécialement pour les devises alors qu’Ethereum permet de créer tout type d’applications comme le précise Vitalik Buterin.

Les adhérents du réseau d’Ethereum ne se contentent pas de réaliser des transactions de cryptomonnaies. En effet, ils exécutent également des codes qui proviennent d’applications que des développeurs ont la possibilité de  créer et envoyer sur le réseau. Ceux-ci permettent spécialement la mise en œuvre de smarts contracts, le fer de lance d’Ethereum.

Par ailleurs, sachez qu’Ethereum n’a pas été fondé pour rivaliser directement avec Bitcoin mais simplement un intermédiaire financier utile au bon processus des contrats intelligents. En fait, il s’agit de 2 utilisations distinctes, mais subsidiaires du système Blockchain. Même s’il y a présence d’une sorte de rivalité et d’idéologie entre les 2 communautés qui les entourent.

Le « smart contract » : la force d’Ethereum

L’objectif d’Ethereum consiste à utiliser la technologie blockchain en l’associant avec des « smart contracts». Ces derniers sont en fait des protocoles informatiques qui simplifient, contrôlent et mettent en œuvre l’exécution automatique des conditions définies en amont.

L’atout s’installer des smart contracts dans un système blockchain est l’assurance d’avoir des termes du contrat ne pouvant pas être modifiés. En effet, ceux-ci sont des applications techniques de contrats.

Les smart contracts présentent des défis judiciaires et moraux majeurs, que ce soit dans le cas de la responsabilité légale ou de la protection des consommateurs. De plus, dans un futur proche, il serait même faisable de concevoir une récolte d’impôts à travers des smart contracts mais également une standardisation des services de protection sociale.

Quelle sont les avantages à recourir à l’Ethereum ?

Cette décentralisation par l’emploi de la technologie blockchain comporte une pléthore d’avantages. Si vous avez encore des doutes quant à ses performances, sachez que l’Ethereum vous permet de bénéficier :

  • D’une stabilité immuable : les data qui sont stockées dans une blockchain y sont sauvegardées « éternellement ». Et pour cause, cet immense registre protège et conserve l’historique de tous les changements et modifications qui y sont réalisés. Et qui plus est, il est impossible de les modifier.
  • D’une protection efficace contre le vol de données : Étant donné que chaque PC ait en sa possession une copie de la data base, il est difficile, voire impossible d’hacker cette dernière. Pour avoir la possibilité de pirater la base de données, une personne malveillante devrait attaquer en même temps plus de la moitié des terminaux. Pour information, la blockchain Ethereum depuis sa création n’a jamais subi une attaque informatique.
  • D’une fiabilité à toute épreuve : Ethereum est toujours Online et n’arrête jamais de fonctionner. En effet, il est infaisable d’arrêter synchroniquement chaque PC participant à ce blockchain.

 

Cours en direct /24H

Suivez-nous sur Facebook

CoinMama: Buy Bitcoins with Credit Card